A Madine, la Chèvre de Lorraine était Formidable !

Un très beau weekend ensoleillé pour une belle manifestation sur les bords du lac de Madine (55) lors de La Lorraine est Formidable! En compagnie du Fort de Villey-le-Sec, nos chèvres de Lorraine ont une fois de plus séduit les quelques 20 000 visiteurs venus se rafraîchir.

L’association des Amis de la chèvre de Lorraine, basée à Vandœuvre-lès-Nancy, s’attache à préserver une race laitière en voie de disparition. Photo ER

L’association des Amis de la chèvre de Lorraine, basée à Vandœuvre-lès-Nancy, s’attache à préserver une race laitière en voie de disparition. Photo ER

Elle se prénomme Ibride et ses deux petits, Léopoldine et Lahitolle, 2 mois chacun, nés au fort de Villey-le-Sec (54), sont un peu déboussolés à la vue des visiteurs qui cherchent avant tout les caresses. Plutôt habituées aux grands espaces, ces chèvres de Lorraine sont toujours considérées en voie de disparition. « Il n’en existait plus que 90 têtes en 2006, il y en a aujourd’hui 700, réparties dans les pâturages du Grand Est. Il s’agit d’une race rustique avec une robe gris hermine qui produit entre 2 et 3 litres de lait par jour. Elle suscite désormais l’engouement des éleveurs fromagers », défend Adeline Marion, animatrice de l’association des Amis de la chèvre de Lorraine, basée à Vandœuvre-lès-Nancy.

Depuis hier et jusqu’à ce soir, Ibride est une invitée de marque sur les rives du lac de Madine, qui accueillent la 4e édition de la manifestation « La Lorraine est formidable ! », gratuite et organisée par l’agence Les Princiales, de Toul. Entre la plage de sable fin, les terrasses et la Maison des promenades, 80 exposants forment un village visant à mettre en valeur les charmes de la Lorraine. Les Offices de tourisme des quatre départements sont bien entendu présents pour faire le plein d’idées estivales, valorisant aussi le travail de nombreuses associations locales qui redoublent d’efforts pour séduire les visiteurs.

« Revendiquer les forces vives de la Lorraine »

Le patrimoine n’est pas en reste avec des monuments tous plus étonnants les uns que les autres, à l’image du château d’Haroué ou de l’abbaye des Prémontrés, à Pont-à-Mousson. La gourmandise, enfin, ravira les papilles des curieux en présence d’artisans réputés comme les fameux pâtés du Valtin ou encore la Maison du sel, à Haraucourt.

« Notre ambition est de revendiquer les forces vives de la Lorraine. Nous sommes partis de l’idée que la Région manquait d‘identité, d’où la tenue de ce salon en ouverture de la saison touristique », observe Jean-Claude Dehaut, coprésident des Princiales. Si la quiche lorraine demeure l’un des produits à emporter les plus vendus au monde, les trésors du territoire sont d’une richesse insoupçonnée. Il suffit de jeter un coup d’œil sur les stands pour mieux s’en rendre compte. De discuter aussi avec des passionnés, fiers de porter leur territoire à bout de bras, parfois sous le regard masqué des personnages costumés du carnaval vénitien de Remiremont. Et comme une brocante des Lorrains est également annoncée ce dimanche, la fête est totale. Formidable, non ?

Nicolas GALMICHE

Article disponible sur l’Est Républicain: http://www.estrepublicain.fr/edition-de-bar-le-duc/2015/06/28/madine-c-est-la-lorraine

Comments are closed.