Recherche chèvres ou chevrettes pleines

Bonjour,
Je suis à la recherche de 4-5 chèvres ou chevrettes pleines de race lorraine pour constituer un petit élevage laitier en agriculture biologique pour la consommation personnelle et familiale. (Fromage)
Je suis comme vous passionnée depuis que je suis petite par l’élevage et suis plus que motivée pour continuer la préservation de cette race. Ma ferme se trouve du côté d’Osenbach près de Soultzmatt en Alsace.

florence.blaesy[at]gmail.com

(remplacer [at] par @)

Recherche chèvre de famille

Bonjour à tous,

Du côté de Contrexéville, Cindy Pellerin, la fille de Daniel, recherche une chèvre sympa avec les enfants et pas trop chère pour tenir compagnie à Clochette, une chèvre qu’elle a sauvé du couteau et qui s’ennuie toute seule.

Merci de prendre directement contact avec elle si vous avez un animal pour elle.

c.pellerin[at]sfr.fr

(remplacer [at] par @)

 

Loïc

De la Lorraine à l’Irlande

Après 2 ans et demi passés en tant qu’animatrice de notre association, Adeline a souhaité partir vers d’autres horizons. Le trèfle irlandais s’est sans doute avéré plus vert que notre chardon lorrain ! Adeline a su apporter son aide et son dynamisme à l’association. Elle a su être à votre écoute et à votre service pendant cette période durant laquelle l’association a continué à se développer. Nombre de projets n’auraient pu ni voir le jour, ni aboutir sans sa précieuse efficacité. Un grand merci donc pour tout le travail accompli et pour tout le reste. C’est avec un petit pincement au cœur que nous lui souhaitons bonne chance pour ses projets futurs.

Bonnes pratiques pour réussir la bonne mise à la reproduction de vos chèvres

Cela n’aura échapper à personne hélas, les jours rétrécissent ! C’est à cette période que la chèvre vient en chaleur et il est donc temps de préparer les saillies. Voici quelques bonnes pratiques à respecter autant que possible pour maximiser vos chances de réussites !
Dans le mois qui précède et le mois qui suit les saillies, il est recommandé d’éviter des opérations perturbantes telles que le curage, la vaccination, le déparasitage ou la taille des onglons.
Il est également important de veiller à ce que l’état corporel des chèvres lors de la mise à la reproduction ne soit ni excessif ni insuffisant. Veiller en parallèle à un bon apport minéral et vitaminique.
Si la préparation des chèvres est indispensable à une bonne réussite à la reproduction, celle des boucs ne l’est pas moins. Ainsi, afin d’assurer un bon “effet bouc” il est conseillé de les séparer des chèvres (ni vue, ni ouïe, ni odeur) 60 jours avant les saillies. Il faut par ailleurs veiller à ce que votre bouc soit actif, et prévoir un bouc pour 30 à 50 chèvres maximum.
Tout comme les chèvres, les boucs doivent avoir une alimentation équilibrée qui leur permettra d’assurer sans souci la saillie du troupeau.

Formation “Soigner par les plantes en élevage, aroma et phytothérapie en pratique. Initiation”

La 3ème session 2016 du stage “Soigner par les plantes en élevage, aroma et phytothérapie en pratique. Initiation.” se déroulera les 3 et 4 octobre prochain à Epinal, en présence de Michel BOUY, vétérinaire.

Une session de perfectionnement est prévue les 23 et 24 janvier.

L’objectif de cette formation est de vous donner les bases pour utiliser les plantes et les huiles essentielles sur votre troupeau et savoir préparer des remèdes vous-même contre quelques pathologies fréquentes (mammites, parasitisme, tarissement, diarrhées des veaux, etc.).

Pour vous inscrire, vous pouvez remplir le formulaire disponible ici (https://goo.gl/forms/sEou20Tq2sX8nVv63) ou nous renvoyer le bulletin d’inscription par mail ou par la poste.

Une confirmation vous sera envoyée avant la formation.

La formation est entièrement prise en charge pour les personnes éligibles VIVEA (sinon, nous consulter pour le tarif).

CONTENU
Acquérir les bases théoriques pour utiliser en autonomie les huiles essentielles et les plantes sur son élevage.

Voies d’administration, modes de distribution, posologie, dilution, réglementation, risques et précaution d’administration.

Propriétés des principales huiles essentielles, rappels théoriques sur les grands types de pathologie (respiratoire, digestive), focus sur la mise bas, les mammites et les parasites.

Apprendre à fabriquer soi-même un ensemble de préparation utile sur son élevage. Conseils pour s’approvisionner en matière première et en matériel.

Préparation d’oblets gynécologiques, d’un mélange anti-coccidien, de mélanges anti-infectieux de base, d’un sirop fortifiant et d’un spray désinfectant et cicatrisant pour limiter les problèmes post-vêlage, d’un baume décongestionnant et d’un mélange hydro-alcoolique pour un drainage hépato-rénal, d’un mélange pour traiter les parasites externes.

REPAS

3 octobre :Livraison de plateaux repas bio par Olivier VUILLAUME (17.80 euros/personne : entrée + plat + fromage + dessert + boisson + café).

4 octobre : Repas chez Léon de Bruxelles à Jeuxey (à la carte).

MATERIEL A EMMENER

• 1 casserole

• 1 bol ou petit saladier qui rentre dans la casserole (pour un bain-marie)

• 1 fourchette + 1 cuillère

• 1 chinois (petite passoire à thé)

• 1 petit entonnoir

• 1 balance de cuisine

• 1 verre mesureur

• 1 rouleau de papier essuie-tout

• 2 pots de confiture vides (type bonne-maman)

• 1 réchaud à gaz (avec du gaz!) ou plaque électrique

Contact :

Aurélie FISCHER

Conseillère agriculture biologique

Animatrice GAB 88

AGRICULTURES & TERRITOIRES

Chambre d’agriculture des Vosges

Service Elevage et Développement économique

17 rue André Vitu

88026 Epinal cedex

Tél.: 03 29 29 23 86 (ligne directe) / 07 78 34 35 54

Fax: 03 29 29 23 77

www.cda-vosges.fr

Vente de chèvres saillies

A vendre troupeau constitué d’un bouc (Igor famille Klem le gris 40 %) et de 6 chèvres déjà saillies

Les chevreaux auront entre 20 et 50% de sang lorrain.

La majorité sera en en 2ème lactation.

Naissances mi février.

Livraison posssible si vous êtes à proximité de l’axe Saint Dié/Metz. Prix à négocier.

Tiennent le fil électrique hauteur 1 mètre, sont habituées au parcours, suivent sans problèmes.

Guy Lamouline
Mandray
03 29 57 60 25
06 64 73 64 (60-12) ou 72

Des chèvres au château les 17 et 18 septembre

Cette année encore, le Parc des Bosquets du Château de Lunéville accueille la Fête de l’élevage. Une idée originale pour passer une journée en famille, à la découverte des bovins, des moutons Est à mérinos et des produits agricoles locaux.
Cette année, la chèvre de Lorraine arrive en force avec près d’une dizaine d’éleveurs et d’une trentaine d’animaux pour le deuxième concours de la race.
Venez nombreux pour nous soutenir et échanger avec les éleveurs.

CAEV : attention aux risques de transmission !

L’arthrite encéphalite caprine à virus (dite maladie des « gros genoux ») est une maladie contagieuse des caprins proche du visna-maëdi du mouton, due à un Lentivirus de la famille des Retroviridae, non transmissible à l’homme. Très répandue et d’évolution lente, elle se manifeste par une atteinte articulaire, mammaire, et/ou pulmonaire. Elle peut entraîner, chez les sujets jeunes, une paralysie progressive.

Il n’existe ni vaccin, ni traitement contre la maladie. Il est donc très important d’être vigilant quant aux différents vecteurs de transmissions afin de préserver la santé de son troupeau. L’éleveur dont le cheptel est indemne ne peut compter que sur des mesures strictes de prévention sanitaire pour éviter l’introduction de la maladie dans son exploitation (quarantaine, surveillance sérologique périodique du cheptel).

Les voies majeures de transmissions sont le colostrum, le lait et le sang. (/!\ Il est très important de changer systématiquement d’aiguilles entre chaque animal que ce soit pour des prises de sang ou des injections ! Veillez à ce que votre vétérinaire respecte ces consignes. /!\). Des transmissions moins fréquentes ont également lieu par sécrétions nasales, in utero ou par le sperme.

Capture

Concours européen de vidéo pour montrer sa passion de la fromagerie (article de Réussir Pâtre)

Le réseau européen des fromagers fermiers et artisanaux, FACEnetwork, organise un concours vidéo sur le thème « Réalité et diversité du secteur des fromages et produits laitiers traditionnels en Europe, vues par les nouveaux entrants dans cette profession/passion ».

photo from elsa

Crédit photo : Vosges matin

Le but est d’inciter de nouveaux fromagers à se filmer, à filmer leur outil de travail, leur environnement, dans le but de montrer leur vision de ce qu’est cette profession aujourd’hui…

Les films doivent être courts (5 minutes maximum) mais la langue ou la forme sont libres (que des images, des images et du texte parlé, écrit, de la musique ou non….).

Le gagnant du concours, ouvert jusqu’au 15 septembre, gagnera un séjour dans le centre de l’Angleterre avec trois jours de formation fromagère professionnelle dans une école de fromagerie et un à deux jours de visite de fromageries fermières. Les deuxième et troisième prix seront récompensés par des livres sur les fromages traditionnels européens. Les trois meilleurs films seront diffusés sur le site de FACEnetwork.

Toutes les indications nécessaires sont publiées (en anglais) sur le site de FACEnetwork: http://www.face-network.eu/news/details/5968

Foire Internationale de Nancy (54)

Pour sa 82ème édition, la Foire internationale de Nancy revient au Parc des Expositions du 27 mai au 6 juin 2016. Cette année, la Foire internationale met le cap sur CUBA avec une exposition évènement-inédite qui se tiendra durant toute la Foire. Les visiteurs pourront également profiter de nombreuses animations et de concerts !

Une mini ferme sera installée dans le hall D. C’est l’occasion pour le jeune public d’être en contact direct avec les animaux d’une ferme pédagogique lorraine, de les caresser, les toucher mais également de découvrir les races locales (Chèvres de Lorraine), le cheval et l’équitation sur une piste aménagée, à travers différentes animations : pansage, pony game, voltige… le tout encadré par des éducateurs professionnels.
Dans cet espace ludique et interactif petits et grands pourront également se mesurer entre eux grâce à des jeux d’antan mêlant stratégie, patience et adresse.

Plus d’informations sur le site : http://www.foireinternationale-nancy.com/

Mémento : bien être animal

La prise en compte du bien être animal est encouragée dans tous les référentiels de formation agricole qui relèvent de la production et de l’élevage d’animaux domestiques, ou de l’utilisation d’animaux de laboratoire. Elle concerne tout particulièrement les enseignants de zootechnie, de biologie-écologie, des sciences et techniques des équipements d’élevage, de philosophie ou de lettres. Il existe peu d’ouvrages de vulgarisation offrant une vision synthétique du concept sensible, polémique et complexe du bien-être animal. Ce mémento tente de faire un état des lieux des connaissances, des réflexions et éventuellement des controverses dont celui-ci relève. Il se veut aider les enseignants qui ont en charge des publics d’apprenants éleveurs, futurs éleveurs ou futurs techniciens d’élevage. Lire la suite sur le site de l’Idele

Télécharger le Mémento BEA

Soutenez l’association FERME

FERME est l’acronyme de : Fédération pour promouvoir l’Elevage des Races domestiques MEnacées; c’est une association loi 1901 céée en 1990. Son but est :“la sauvegarde des races domestiques rares, considérées comme patrimoine socio-économique et réserve génétique. Elle passe par la promotion de leurs aptitudes et tous les autres moyens ou voies de droit”.

Le dynamisme de cette association a permis et permet encore la sauvegarde et la préservation de nombreuse races en France. Aujourd’hui l’association FERME recherche des bénévoles pour aider à faire connaitre et développer nos races locales d’animaux de ferme.

Alors si vous avez un peu de temps et que vous vous sentez concernés par cette thématique, contactez sa présidente Agathe Pothin, en cliquant ici

Site de FERME ici, actualités 

Merci de votre aide!

Boucs à vendre ou échanger

Nous avons à vendre ou échanger deux petits boucs (père famille CLEM LE GRIS,  67 % Lorrain, mères typées lorraine mais pas encore inscrites). Ils sont nés les 2 et 5 mars 2016, sont en pleine forme et pèsent 15 et 17 kg. Élevés sous la mère puis au biberon, ils devraient être sevrés très rapidement, n’hésitez pas à nous contacter pour plus d’information.

Contact : Julien durier – 06 84 57 10 05 <juliendurier@hotmail.com> et Gwenaëlle BOUYE 06 88 26 10 41 <bouye.gwenaelle@gmail.com>

1